skip to Main Content
Pourquoi Travailler Son Orthographe Avec La Dictée ?

Pourquoi travailler son orthographe avec la dictée ?

S’il y a bien un exercice qui a marqué les esprits de beaucoup d’entre nous durant notre scolarité, c’est bien la dictée. Souvent perçu comme désuet, cet exercice présente pourtant de nombreux avantages pour travailler son orthographe et pour mémoriser durablement les règles de la langue française. Chez ORTHOgagne, nous l’utilisons régulièrement lors de nos formations en orthographe pour adulte. Découvrez, dans cet article, comment la dictée contribue à améliorer les écrits professionnels.

Comprendre concrètement les règles apprises

Souvent perçue comme une série de pièges, la dictée a réellement pour vocation de travailler son orthographe en mettant en application les règles apprises en amont. En effet, quand on étudie une règle de grammaire, de conjugaison ou d’orthographe, on se focalise sur un point précis, comme l’accord des adjectifs de couleur. Les exercices qui en découlent ne servent qu’à faire répéter la règle dans toutes les situations possibles pour favoriser l’ancrage mémoriel. 

La dictée est un outil d’apprentissage plus complet, car elle permet de :

  • mettre en application les acquis
  • mélanger plusieurs règles à l’intérieur d’une phrase
  • travailler son orthographe d’usage et grammaticale simultanément

La dictée est donc le plus court chemin pour maîtriser la langue française et pour reprendre confiance en soi à l’écrit.

Travailler son orthographe c’est développer sa vigilance à l’écrit

La dictée fait aussi appel au raisonnement : en écrivant, on réfléchit et on analyse l’ensemble de la phrase. Dans le cadre d’une formation en orthographe pour adulte, la dictée est utilisée pour :

  • renforcer la vigilance en se posant les bonnes questions
  • comprendre la construction d’une phrase pour savoir l’écrire correctement
  • apprendre à s’autocorriger

Travailler son orthographe au quotidien, c’est avant tout être attentif à ce que l’on écrit. C’est l’objectif de la dictée. En effet, pour savoir écrire sans fautes, il faut réfléchir. Pour maîtriser l’orthographe, il faut comprendre ce qu’on écrit. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la dictée n’est donc pas une suite de pièges à déjouer.

Par exemple, dans la phrase “J’aurais préféré vous téléphoner plutôt que d’envoyer un courrier électronique”, il faut être vigilant au moins sur 3 points :

  • distinguer l’usage du futur et du conditionnel avec le pronom JE
  • différencier les principaux homophones, ici “plutôt/plus tôt”
  • choisir parmi “é”, “er” et “ez” à la fin d’un verbe

Utiliser des phrases du quotidien

Une dictée n’est pas obligatoirement un texte littéraire lu à voix haute. Elle peut prendre différentes formes, comme c’est le cas à l’école élémentaire : dictée de mots, dictée à trous… 

Chez ORTHOgagne, nous avons fait le choix de proposer des dictées de phrases. Pour travailler son orthographe, le stagiaire rédige des phrases dans lesquelles il y a des difficultés issues du quotidien professionnel. Voici quelques exemples de phrases :

  • Veuillez trouver ci-joint ma présentation.
  • Quant à ma proposition, elle a plu aux responsables d’équipe.
  • Les deux cents euros qu’a coûté cette prestation ont été bien investis.

Comme la dictée est un exercice qui demande beaucoup de concentration, il est essentiel de choisir des textes ou des phrases qui correspondent aux préoccupations des personnes. 

La dictée peut aussi être utilisée comme un outil pour diagnostiquer auprès de ses équipes les principales difficultés vécues à l’écrit afin de proposer une formation en orthographe sur mesure.

Travailler son orthographe ensemble

Exercice démocratique par excellence, la dictée est accessible à tous, peu importe l’âge, le niveau d’études et la position hiérarchique. Dans une formation en orthographe pour adulte, elle favorise : 

  • une saine compétition entre les stagiaires dont l’objectif est d’améliorer la qualité de leurs écrits
  • la collaboration et le partage de connaissances lors de la correction

Ce n’est donc pas un hasard si, aujourd’hui, les concours de dictée rencontrent un franc succès auprès du grand public et, même, au sein des entreprises lors d’événements de team-building. Ainsi, travailler son orthographe lors d’une dictée devient un plaisir !

La dictée, un passe-temps comme les autres ?

Vous avez certainement déjà entendu parler de la dictée de Pivot. Cet évènement, de 1985 à 2005, réunissait de nombreux participants pour décrocher le titre “Champion du monde d’orthographe”. D’ailleurs, cette passion française pour la dictée est ancienne. Au XIXe siècle, l’empereur Napoléon III et sa cour aimaient déjà se divertir en faisant des dictées. L’une des plus célèbres est la dictée attribuée à Mérimée, considérée comme la dictée la plus dure au monde. 

Aujourd’hui, des dictées sont organisées partout en France à différentes occasions, comme des festivals du livre. Au-delà de l’exercice pour améliorer son orthographe, la dictée est devenue un moment de convivialité durant lequel se retrouvent des participants épris d’orthographe, tous motivés et attentifs à la moindre liaison pour éviter les erreurs. Après la correction, ils aiment échanger sur leurs “bourdes” ou féliciter le grand vainqueur !

Ça peut aussi vous intéresser

Back To Top